Aujourd’hui, je réussis mon entretien d’embauche !

5 Règles d’or pour parer aux cyber-attaques
29 juillet 2016
Voir tous

Aujourd’hui, je réussis mon entretien d’embauche !

Recrutement & Sélection

 

1. Préparez-vous

Ce n’est pas un secret, avant de se rendre à un entretien, on se prépare ! Il est vrai qu’un entretien d’embauche, c’est avant tout un moment d’échanges et de discussion entre le recruteur et vous. Mais encore faut-il que la discussion soit intéressante ! En effet, le recruteur attendra d’un candidat qu’il puisse expliquer concrètement et clairement son parcours mais aussi qu’il se connaisse. Et oui, rares sont ceux qui échappent à la question tellement attendue « quelles sont vos qualités et vos défauts ? » ! Tout le monde le sait mais peu y sont préparés ou n’osent y répondre. Erreur ! Apprenez à mettre en avant vos points forts, ceux qui feront de vous LA personne à engager. Mais faites également preuve de modestie en reconnaissant les points à améliorer, ceux sur lesquels, nous sommes certains, vous êtes en train de travailler. Un candidat qui se connaît est un candidat qui rassure et inspire la confiance.

2. Renseignez-vous sur la société

Se connaître soi-même, c’est très bien mais connaître la société pour laquelle on se présente, c’est tout aussi important ! En effet, votre interlocuteur s’attendra à ce que vous ayez pris connaissance du domaine d’activité de la société, de son histoire et de ses valeurs. Si vous ne le faites pas, il pensera que vous n’êtes pas assez motivé ou que vous prenez les choses à la légère. Si vous le faites, au contraire, cela prouvera tout votre intérêt mais cela vous aidera également à leur expliquer pourquoi vous engager. En effet, vous pourrez rebondir, par exemple, sur des valeurs que vous partagez ou une passion commune via leur domaine d’activité. Alors, avant de vous rendre à l’entretien, assurez-vous d’avoir parcouru le site internet de l’entreprise qui regorge d’informations très utiles au bon déroulement de cette entrevue.

3. Soignez votre présentation !

On ne juge pas un livre sur sa couverture mais… un peu quand même ! La première impression peut parfois influencer le jugement du recruteur et la suite de l’entretien. Si vous le pouvez, renseignez-vous sur les codes vestimentaires de la société et adaptez votre look. Sinon, optez pour une tenue sobre : inutile d’enfiler votre plus grand décolleté ni de choisir un pantalon ultra coloré pour montrer votre personnalité… La sobriété, ça fonctionne à tous les coups ! Pensez également à choisir une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Messieurs, on oublie les cols trop serrés, Mesdemoiselles, on laisse tomber les talons beaucoup trop hauts qui nous donnent mal aux pieds ! Enfin, des cheveux propres et coiffés, un peu (je dis bien, un peu !) de parfum et le tour est joué !

4. Soyez ponctuel

A moins d’avoir un contretemps tout à fait INCONTRÔLABLE et IMPRÉVISIBLE, rien n’excuse d’être en retard à son entretien d’embauche. Un candidat en retard est un candidat qui ne s’est pas préparé et/ou qui n’est pas suffisamment motivé, voire sur qui on ne pourra pas compter : voilà ce que le recruteur va penser ! Arriver à votre rendez-vous avec une petite dizaine de minutes d’avance renverra un message positif à la personne qui vous reçoit mais vous permettra également de vous relaxer et de débuter sereinement votre entretien.

5. Ne trichez pas, restez vous-même

Il est vrai qu’à l’heure actuelle on ne réalise plus l’entièreté de sa carrière au sein de la même entreprise. Toutefois, lorsqu’on y entre, c’est généralement pour un bon bout de temps alors autant être certain que la cohabitation pourra être bonne ! En effet, jouer un rôle en vous faisant passer pour le candidat idéal, celui tant attendu, ne rendra service à personne : ni à la société qui se rendra très vite compte que vous l’avez bernée, ni à vous car vous vous serez probablement trompé ! Si vous avez l’impression de ne pas être la personne qu’ils recherchent, c’est que cette opportunité n’est pas faite pour vous. Si vous êtes engagé(e) en ayant montré qui vous êtes, vous avez de grandes chances de vous épanouir dans votre nouveau challenge !

6. Souriez et soyez positif !

Si dans notre quotidien, il est difficile de supporter une personne pessimiste et négative, dites-vous qu’en entretien, c’est pareil ! Le recruteur n’a pas envie d’entendre vos lamentations, quelles qu’elles soient. Non ! Ce qu’il veut, c’est rencontrer des candidat(e)s souriant(e)s, positif(ve)s et enthousiastes à l’idée de rejoindre l’équipe. Attention toutefois à ne pas en faire trop ! Le sourire, oui mais seulement quand il est vrai ! Vous trainez les pieds pour vous rendre à cet entretien ? Ce n’est pas grave, restez positif car qui sait… vous serez peut-être surpris J

7. Faites attention à votre gestuelle

Au cours d’un entretien d’embauche, le recruteur fera particulièrement attention à ce que vous dites mais… pas que ! En effet, l’être humain parvient à faire passer énormément de messages, volontairement ou non, rien que par sa manière de se mouvoir, de se comporter. Voici quelques petites astuces… Tout commence par une bonne poignée de main : à vous de trouver le bon dosage (ne pas confondre assurance et domination) ! Vient ensuite le moment de s’asseoir… On adopte une posture droite et stable sur sa chaise : pas trop en avant pour ne pas envahir l’espace du recruteur, ni trop en arrière pour ne pas avoir l’air nonchalant. Au cours de l’entretien, pensez à toujours soutenir le regard de votre interlocuteur et ce, même si vous êtes mal à l’aise ou déstabilisé(e)… Ayez confiance en vous ! Enfin, pour éviter d’avoir l’air trop stressé(e), on évite de jouer avec ses cheveux ou son stylo à bille : bref, laissez vos mains tranquilles !

8. Prenez des notes

Au cours de l’entretien, n’hésitez pas à prendre des notes de ce que le recruteur vous dira, cela lui démontrera votre intérêt mais pourra également vous aider pour la suite. En effet, il n’est pas rare de rencontrer plusieurs personnes au cours d’un même processus de recrutement. Chacune aura des choses différentes à vous apprendre. Afin de ne pas vous laisser submerger par toutes ces informations, relire vos notes avant le prochain entretien vous permettra d’y voir plus clair et de pouvoir répondre haut la main à l’éventuelle question « qu’avez-vous retenu de la fonction et de notre organisation ? ».

9. Soyez motivé et montrez le !

Rien n’est plus ennuyeux que de rencontrer un candidat nonchalant. Montrez et expliquez à quel point et pourquoi vous êtes motivé par le job et par la société. Vous n’êtes pas certain de vouloir prendre ce poste ? Expliquez alors ce qui vous motive et vous passionne dans votre vie. Si vous parvenez à transmettre ce sentiment au recruteur, il comprendra que vous ferez tout votre possible pour relever les défis confiés.

10. Posez des questions

La majorité des recruteurs laissent en général la possibilité, en fin d’entretien, aux candidats de poser leurs éventuelles questions. Faut-il vraiment poser une question ? La réponse est oui ! Cela montrera en effet à votre interlocuteur que vous êtes réellement intéressé(e) par le poste. Préparez donc au minimum 3 questions pertinentes sur la fonction en elle-même, la société et l’équipe ou encore sur la suite du processus. Les rôles sont enfin inversés, alors ne passez pas à côté 😉

ACOServices – AAG
29 juin 2016

Comments are closed.